Septembre et octobre prochain, les yearlings (génération des « J») passeront sur les rings pour les ventes aux enchères.

arqana

La préparation de ces jeunes poulains et pouliches devra être irréprochable pour séduire leurs futurs propriétaires.
Entre la quiétude de l’herbage près de leurs mères et les centres d’entraînements, il y a les ventes. Une étape primordiale pour les yearlings mais surtout pour leurs éleveurs.
Au Haras de VIRE, cette étape transitoire est devenue une spécialité. Durant 21 jours, ils vont inculquer à ces jeunes poulains bruts les bonnes manières nécessaires pour se présenter de la meilleure des façons sur le ring. Entre physique et mental, le dosage est précis et doit s’adapter à chaque poulain.
La préparation dure 21 jours. Nous proposons une préparation personnalisée qui repose sur la mise en valeur du poulain et ses aptitudes.
Nous apporterons les soins et attentions en fonction de chaque individu. Les yearlings sont accueillis dans une écurie de 21 boxes individuels.
Nous apprenons au poulain à se déplacer et nous développons sa musculature notamment par un travail quotidien.
Pour chaque poulain, nous élaborons un programme de travail physique. La sortie au paddock est également très importante pour le moral de ces futurs athlètes.
Nous apprenons aux poulains à trotter librement et à se placer pour le modèle. C’est un moment important car les visites des courtiers, entraîneurs et acheteurs s’enchaînent pour voir les poulains pendant cette préparation. Le jour des ventes, les yearlings arrivent en condition pour affronter cette longue journée.
Pour l’occasion, ils sont toilettés avec le plus grand soin et présentés avec un licol en cuir. La préparation aux ventes est un vrai travail et un plus très important pour la commercialisation et la future carrière de vos yearlings.


Nous vous invitons dès à présent à réserver vos boxes

Course pour jeunes trotteurs de 3 ans, le Prix de Cussy revient à Humble Stance (Repeat Love), un des deux inédits restant en lice avec son oncle Hokio (Bolero Love) non placé.

humble stance arrivee

Il n'est pas commun de retrouver dans une même course, de surcroit avec de jeunes trotteurs comme ceux-là, un oncle et son neveu. C'était pourtant bien le cas avec Hokio (Bolero Love), fils de No Limit Jet, elle-même fille de Bubble Jet (Password), la mère de Humble Stance (Repeat Love). Le premier nous avait bien plu lors de sa qualification (deux étoiles) mais elle remontait au mois de juillet dernier et le protégé de Sébastien Guarato n'a pu prolonger son effort entamé dans le dernier kilomètre pour donner de l'espoir à ses preneurs. En revanche, bien calé dans le sillage de l'animateur après un bon départ, Humble Stance se montre intraitable pour finir et domine Haldo de la Cloue (Aldo Des Champs) avec assurance pour finir.
Qualifié 1'17''7 en début d'année à Grosbois, Humble Stance offre un nouveau succès à Tomas Malmqvist, scandinave francophile, installé sur le même établissement que Björn Goop en Normandie, et vainqueur durant le meeting d'hiver avec Empire et Calle Crown.

 

  Driver : C. Parys - Entraîneur : T. Malmqvist
  Propriétaire : S. Panamera Racing - Eleveur : S. Panamera Racing

humble stance balances

D'ou vient-il ?

Sa mère Bubble Jet est une soeur du semi-classique Tesio (Offshore Dream) et Humble Stance est son premier produit. Famille maternelle de l'excellente Prestancia Bella (Hand Du Vivier), titulaire d'un palmarès de 13 victoires, mais aussi du semi-classique Mambo King (Ganymede).

 

 "Il est tout petit, tout fin et très poulain dans son comportement mais il le fait bien (sur Equidia Racing)"

Cédric PARYS.

 

 

PONCHATEAU, PRIX TOM KAZAK

Récent deuxième à Vincennes, Hermes Angel (Repeat Love) a confirmé ses débuts prometteurs et signé le premier succès de sa carrière. Le pensionnaire de Jean-Philippe Monclin a de l'avenir.

"C'est un bon poulain mais pas pour tout de suite." Les propos sont signés Jean-Philippe Monjeanphilippemonclinclin, le 2 juillet 2019 à Meslay-du-Maine. Ce jour-là, le professionnel angevin réalisait un joli quatre sur quatre lors des qualifications mayennaises et signait le meilleur chrono de la matinée avec Hope On Victory (1'17''3), future semi-classique. Hermes Angel, harmonieux poulain alezan, se trouvait également dans ce quatuor. Sept mois plus tard, le fils de Repeat Love a confirmé les propos de son entraîneur le jour de sa qualification. Deuxième le 5 février à Vincennes lors de ses débuts derrière le prometteur Houko Sport, Hermes Angel n'a pas tremblé pour ouvrir son palmarès, avec la manière, ce lundi à Pontchâteau. Facilement placé en tête par son partenaire, le poulain de 3 ans n'a jamais véritablement été inquiété. "C'est très bien. Je n'avais pas trop décidé d'aller devant mais avec l'état de la piste, c'est plus facile d'être en tête, a confié Jean-Philippe Monclin au micro d'Equidia. C'est un bon cheval, très sérieux. Il n'a pas véritablement de défaut pour le moment. Il a toujours travaillé comme un cheval complet." Estimé par son entourage, Hermes Angel a tous les atouts pour gravir les échelons avec style.

D'ou vient-il ?

Élevé par Olivier Desmontils, Hermes Angel est le deuxième produit de Vaga (13 360 €), une fille de la semi-classique Ha Rosea (252 094 €) qui a également produit Bertoni (122 540 €).

Driver : J. P. Monclin - Entraîneur : J. P. Monclin

Propriétaire : E. Chauvigny Global Equine

 

 

­