HdV logo 2.2

FALCAO DE LAURMA

 hulk des champs

Eleveur : Emmanuel et Laurence Lavieille - Propriétaire : 2curie Match et Écurie Thierry Duvaldestin

1’10 a  - Classique

Alezan - 1,66 M - 2015

Gains 526 950 €

Classé 1er au Concours National de Modèle 2019 

INDEX

  1. Généalogie
  2. Présentation
  3. Origines maternelles
  4. Carrière en course
  5. Production
  6. Condition de monte

1- GÉNÉALOGIE

pedigree hulk des champs

2- PRÉSENTATION

Issu de l’union du très confirmé Uniclove, petit- fils du fameux géniteur Coktail Jet, et d’une fille de l’excellent père de mères Capriccio (Sharif di Iesolo) née de la bonne compétitrice Fénatoria, elle-même fruit de l’union du grand sire Jiosco et de la multiple placée de Groupe II Quatalinska. Inbred sur Fandango (5x6), un des piliers de notre Stud-book, et sur le chef de race américain Star’s Pride (6x5), il possède aussi dans son tableau l’alter ego de ce dernier, Speedy Crown, par l’intermédiaire du recherché Workaholic. Avec cependant un pedigree ouvert à de très nombreux croisements puisque dénué de consanguinité à cinq rangs.

 

3- ORIGINES MATERNELLES

Sa mère Rangoon 1’18, lauréate à Nantes à 3 ans, puis malheureusement morte à l’élevage, mère de :

  • Célios de Laurma 1’14-1’16m (51 520 €), 3 victoires dont 1 à Vincennes
  • FALCAO DE LAURMA 1’10 classique, étalon (526 950 €)

 

Sa deuxième mère, FENATORIA 1’14a4V (114 939 €), 7 victoires dont 2 à Vincennes, mère de :

  • Nara mère de :
    • Crindor de Forges 1’16, lauréat
  • Odilon 1’14 (91 630 €) - 5 victoires dont 2 à Vincennes
  • Rangoon 1’18 - voir ci-dessus
  • Tula de Bassière 1’15 (70 530 €) - 4 victoires
  • Bakerloo Line 1’14 a3V (47 060 €), placée à Vincennes, mère de :
    • Imagine Pont Royal 1’20

 

Sa troisième mère, QUATALINSKA 1’13 (365 664 €), deux participations au Prix d’Amérique, titulaire de 11 succès dont le Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy (Gr.3), placée du Grand Prix du Sud-Ouest, des Prix d’Europe, du Bourbonnais, du Plateau de Gravelle (Gr.2), mère de :

  • Fenatoria 1’14 (114 939 €) - voir ci-dessus
  • Punch 1’15 (55 121 €) - 8 victoires, 2 e à Enghiens


Sa quatrième mère, Azalée M, mère de :

  • Honey Moon 1’19 (48 319 €), mère de :
    • Quorléone 1’28, mère de :
      • Brunehaut 1’16 (124 825 €) - 12 vict., mère de :
        • Olys des Vaux 1’18 (40 335 €) - 4 victoires
        • Perle des Vaux 1’19 - 3 victoires, mère de :
          • Epi des Vaux 1’15 (42 810 €)
        • Rêve des Vaux 1’13 (121 230 €) - 5 victoires
    • Rockwell 1’23 - 2 victoires
    • Stromwelt 1’20 - 4 victoires
  • Iron Eagle 1’22 (20 306 €) - 7 victoires dont 1 à Vichy et 1 à Cagnes-sur-Mer
  • Quatalinska 1’13 (Gr.2) - voir ci-dessus

 

Sa sixième mère, Majesty, aïeule également de :

  • Claudio 1’19, Prix de la Côte d’Azur (Gr.3) (Cagnes/Mer)
  • Quartz de Yèvres 1’17, 3 e Prix René Palyart (Gr.2) (114 573 €)
  • Igor Coulonces 1’15 classique (113 618 €), 2 e Prix Pierre Plazen (Gr.2), 4 e Critérium des Jeunes (Gr.1) (113 618 €)
  • Boléro des Vignes 1’12 , Grand Prix de la Ville de Nice (Gr.3) (Cagnes-sur-Mer), 3 e Prix Joseph Aveline (Gr.3),
    G.N.T. Paris-Turf à Saint-Malo (Gr.3) (313 290 €)
  • Brillant Madrik 1’10, Prix Yvonnick Bodin (Gr.3), 2 e Prix de la Ville (Gr.3) (Caen), Prix Jean-Paul Fairand (Gr.3) (532 730 €)

 

4- CARRIÈRE EN COURSE

Un talentueux trotteur sacré dans le Critérium
des 4 Ans. Malgré une faute au départ, il y domine Frisbee d’Am, futur dauphin de Face Time Bourbon dans “ l’UET “. Outre ce succès, il compte deux autres “podiums” classiques : au printemps 2019 dans le “Sélection”, seulement devancé par le futur couplé gagnant du Prix d’Amérique Face Time Bourbon-Davidson du Pont, et début septembre de la même année comme dauphin de Féliciano dans le Prix de l’Étoile, au terme d’un brillant finish. Par ailleurs, il a conclu huit fois dans les trois premiers au niveau Groupe II, dont à trois reprises victorieusement. En dominant à la lutte, mais sûrement, Face Time Bourbon dans le Prix Doynel de Saint-Quentin 2019 ; en contrôlant le Prix Ephrem Houel 2019 à sa guise ; et en se montrant impérial dans la ligne droite du Prix Ovide Moulinet 2020.


1er
Critérium des 4 Ans (Gr.1) (Vincennes)  Voir la vidéo
1er
Prix Ovide Moulinet (Gr.2) (Vincennes)  Voir la vidéo
1er
Prix Ephrem Houel (Gr.2) (Vincennes)  Voir la vidéo
1er
Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2) (Vincennes) devant Face Time Bourbon  Voir la vidéo
1er
Prix Adelheid (Vincennes)
1er
Prix PMU “Le Longchamp” (La Capelle)
2ème
Prix de l’Etoile (Gr.1) (Vincennes)  Voir la vidéo
2ème
Prix de Croix (Gr.2) (Vincennes)  Voir la vidéo
2ème
Prix Jules Thibault (Gr.2) (Vincennes)
2ème
Prix Pierre Plazen (Gr.2) (Vincennes)
2ème
Prix Gaston Brunet (Gr.2) (Enghien)  Voir la vidéo
2ème
Prix de l’Odéon (Enghien)
2ème
Prix des Erables (Le Croisé-Laroche)
3ème
Prix de Sélection (Gr.1) (Vincennes)
3ème
Prix Jacques de Vaulogé (Gr.2) (Vincennes)
3ème
Prix Kurse (Gr.3) (Vincennes)
3ème
Prix de Genève (Gr.3) (Enghien)
3ème
Prix Burgundia (Vincennes)
3ème
Prix de Chelles (Vincennes)
3ème
Prix de Normandie (Graignes)
5ème
Prix de l’Etoile (Gr.1) (Vincennes)
5ème
Prix Charles Tiercelin (Gr.2) (Vincennes)
5ème
Prix Abel Bassigny (Gr.2) (Vincennes)...

Classé 1er au Concours National de Modèle 2019

 

5- PRODUCTION

 1 ère génération, lettre "L"

 

6- Conditions monte (2022)

 arrow right circle  300 € HT à la réservation
arrow right circle 3200 € HT Payable poulain vivant à 48 h
arrow right circle Prime d’écurie 50 € HT
­