HdV logo 2.2

italiano vero ideal lignerie

 

Opposés dans le Prix Ourasi le 5 décembre dernier, les deux poulains considérés pour le moment comme les deux leaders de la promotion des trotteurs nés en 2018, Italiano Vero et Idéal Ligneries sont de nouveau opposés dans le Prix Emmanuel Margouty (Gr.2). Mais il n'y a pas que le label semi-classique qui change par rapport à la dernière fois.

Eclair de Kerosay

Ce dimanche, le Haras de Vire était représenté par huit produits de leurs étalons.

Cinq d’entre eux sont classés dans les 4 premiers.



 

cleangame px ete

 

Ce n'est pas faute d'avoir l'habitude de le voir gagner mais la victoire de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Été 2020 est peut-être la plus belle de la carrière du représentant de Jean-Michel Rancoule et Jean-Pascal Bragato. Oubliée l'édition de 2019 et la faute dans les derniers mètres.

heros de fleur basly

"Héros de Fleur s'épanouit sous la selle".

Très estimé par son entraîneur Frédéric Prat, Héros de Fleur (Ludo de Castelle) s'offre sa première victoire semi-classique à l'occasion du Prix de Basly.

Alain Beaumont

 

 

Après avoir combattu la maladie pendant 3 ans, Le Docteur Alain BEAUMONT nous a quitté le jeudi 13 août 2020.

JeanLucLagardere 01 APRH opt

 

 

Ce Prix Jean-Luc Lagardère édition 2020 avait fière allure avec la présence de deux champions au départ : Cleangame et Feliciano.

humble stance arrivee

 

Course pour jeunes trotteurs de 3 ans, le Prix de Cussy revient

à Humble Stance (Repeat Love), un des deux inédits restant en lice avec son oncle Hokio (Bolero Love) non placé.

PONCHATEAU, PRIX TOM KAZAK

Récent deuxième à Vincennes, Hermes Angel (Repeat Love) a confirmé ses débuts prometteurs et signé le premier succès de sa carrière. Le pensionnaire de Jean-Philippe Monclin a de l'avenir.

"C'est un bon poulain mais pas pour tout de suite." Les propos sont signés Jean-Philippe Monjeanphilippemonclinclin, le 2 juillet 2019 à Meslay-du-Maine. Ce jour-là, le professionnel angevin réalisait un joli quatre sur quatre lors des qualifications mayennaises et signait le meilleur chrono de la matinée avec Hope On Victory (1'17''3), future semi-classique. Hermes Angel, harmonieux poulain alezan, se trouvait également dans ce quatuor. Sept mois plus tard, le fils de Repeat Love a confirmé les propos de son entraîneur le jour de sa qualification. Deuxième le 5 février à Vincennes lors de ses débuts derrière le prometteur Houko Sport, Hermes Angel n'a pas tremblé pour ouvrir son palmarès, avec la manière, ce lundi à Pontchâteau. Facilement placé en tête par son partenaire, le poulain de 3 ans n'a jamais véritablement été inquiété. "C'est très bien. Je n'avais pas trop décidé d'aller devant mais avec l'état de la piste, c'est plus facile d'être en tête, a confié Jean-Philippe Monclin au micro d'Equidia. C'est un bon cheval, très sérieux. Il n'a pas véritablement de défaut pour le moment. Il a toujours travaillé comme un cheval complet." Estimé par son entourage, Hermes Angel a tous les atouts pour gravir les échelons avec style.

D'ou vient-il ?

Élevé par Olivier Desmontils, Hermes Angel est le deuxième produit de Vaga (13 360 €), une fille de la semi-classique Ha Rosea (252 094 €) qui a également produit Bertoni (122 540 €).

Driver : J. P. Monclin - Entraîneur : J. P. Monclin

Propriétaire : E. Chauvigny Global Equine

 

 

Après avoir remporté son premier Quinté+ en tant qu'entraîneur le 3 décembre dernier avec Domingo d'Ela, Jean-Philippe Borodajko a remis le couvert avec son élève ce vendredi. Le fils d'Opium enregistre une quatrième victoire de rang, la troisième à Vincennes.

Cheval souffreteux, Domingo d'Ela participait seulement à sa 27ème course à l'âge de 7 ans. Pour son premier essai sur les 2100m. grande piste départ à l'autostart sur la cendrée parisienne, l'élève de Jean-Philippe Borodajko a uborodajkone nouvelle fois prouvé qu'il évoluait encore en retard de gains. Même si son mentor l'estime plus performant sur les parcours de tenue, le fils d'Opium s'est imposé sans coup férir, le tout à la manière des forts. "Je l'avais muni d'un enrênement automatique pour la première fois aujourd'hui. Je l'ai beaucoup enrêné en partant derrière la voiture pour assurer le coup. Ensuite, il s'est détendu et j'ai pu le désenrêné. C'est un cheval assez complet. Une fois en tête, nous étions à l'aise et tout sait bien passé. Avant, je ne courrais presque pas les Quintés, j'avais des chevaux pour les groupes. Gagner un Quinté, c'est bien aussi", déclarait tout sourire Jean-Philippe Borodajko sur Equidia. Rappelons que l'entraîneur installé au Haras de la Barre dans le Calvados a entraîné en début de carrière le champion Offshore Dream. Ensemble, ils avaient remporté deux groupes 2 en 2005 (le Prix Paul Karle et le Prix Kalmia). La belle note de cette course événement est à mettre à l'actif d'Eminent d'Orgères.

UN METRONOME PIEDS NUSdomingo dela

Les performances de Domingo d'Ela déferré des quatre pieds sont remarquables. En huit essais dans cette configuration, ce hongre de 7 ans a triomphé à 7 reprises et compte une disqualification. Encore mieux, corde à gauche, il n'a jamais connu la défaite en quatre tentatives.

D'OU VIENT-IL ?

Domingo d'Ela est issu de l'élevage de son propriétaire, Eric Pierre à FORMIGNY (14).

 

 

­